Le CHALLENGE 255 de Baie-du-Febvre 2019

C’est le 15-16-17 et 18 août dernier que se tenait la 14e édition du Challenge 255 de Baie-du-Febvre, un incontournable parmi les festivals du Centre-du-Québec. En fait, c’est l’un des plus gros « trucks show » de la province et l’une des sept compétitions d’accélération de camions lourds faisant partie de la FECCLQ, dont je vous ai déjà parlé d’ailleurs juste ici : http://www.chicksandmachines.com/auto/camion/competitions-camions-2018/

Si tu n’y es jamais allé, tu te demandes certainement ce qu’on y trouve. Ou si ce n’est pas le cas, laisse-moi te donner un aperçu afin de te convaincre que tu ne dois pas manquer la prochaine édition. J’ai eu la chance d’avoir une passe média VIP pour assister à l’événement et je peux te dire que du gros « fun », j’en ai eu ! Voici donc 8 bonnes raisons de demander ton congé tout de suite pour l’édition 2020. Si tu es un habitué du Challenge, tu peux continuer à lire quand même, les résultats des courses sont un peu plus bas.

L’accueil chaleureux

Je dois de souligner l’accueil et le super travail des bénévoles. Dès notre arrivée, nous avons eu quelques pépins avec nos billets de camping et d’admission. Heureusement, on nous a vite aidés à nous retrouver dans la paperasse et le plaisir a pu commencer. Mention spéciale à M. Raymond, qui nous a gentiment servi de chauffeur de kart sur le site pour y rencontrer les responsables. Charmant monsieur, vraiment !

Les spectacles

Deuxième point fort de la fin de semaine. Un beau « line-up » de musiciens festifs dans l’aréna, quoi de mieux pour mettre le party dans la place ? On en a vu de toute sorte, de Guylaine Tanguay au groupe Check Engines, en passant par Lendemain de Veille (que j’aime beaucoup d’ailleurs).

La piste (incluant le tunnel)

Je dis incluant le tunnel, parce que je trouve vraiment que c’est une excellente idée. La piste d’accélération, en plus d’être très bien positionnée et d’avoir des estrades tout le long, surmonte un tunnel construit il y a quelques années afin de rendre les déplacements des visiteurs plus sécuritaires.

Il faut aussi que je mentionne que la piste finit en pente ce qui ajoute un défi à nos coureurs. Ce qui nous amène au prochain point.

Les courses

Une de mes parties favorites de la fin de semaine ! Il y en a clairement pour tous les goûts. Les amateurs d’accélération de camions, comme moi, en ont eu pour leur argent, mais ceux qui préfèrent les courses de motos et les « pick-ups » modifiés sont aussi gâtés. C’est d’ailleurs le gros plus à Baie-du-Febvre, à moins d’un bris ou d’un accident, les courses s’enchainent sans arrêt !

Le spectacle sons et lumières du « Show n’shine »

Un autre de mes moments préférés ! Les propriétaires mettent des heures incalculables à préparer leur camion, l’intérieur comme l’extérieur, pour ces événements. Il n’y a pas vraiment de mots pour décrire ce moment. Des centaines de camions, tous plus beaux les uns que les autres, qui tirent les flûtes et nous font entendre leurs moteurs alors qu’il fait presque nuit et que ça joue de la lumière… Je vous laisse un petit aperçu vidéo et quelques photos juste ici, question de vous convaincre de venir vivre ça par vous-même !

Le coin famille

Qui dit fin de semaine de festival, dit fin de semaine familiale ! Il est rare que l’on parte en camping sans emmener les enfants, mais ce n’est pas un problème au Challenge 255. Il y a pour eux un super espace de jeux gonflables et des stands de jeux pour gagner des toutous ! On l’appelle la Place Desjardins.

Les « food trucks »

Je me devais de le mentionner, que tu sois plus du type salé ou du type sucré, tu y trouveras ton compte. Envie d’une poutine ? Il y en a, c’est certain. Une bonne queue de castor pour dessert ? Oui, je le veux ! Pour se désaltérer, quoi de mieux qu’une bonne limonade fraiche (et maison !) ?

Le « bike n’shine »

Peut-être pas aussi hot que celui de « trucks » (je suis une vendue des camions, que voulez-vous !), mais il y avait là de très belles machines à voir ! C’était une nouveauté à ce qu’on m’a dit. C’est organisé par Archange Custom Cycle et c’était un succès. À Baie-du-Febvre, tous les amateurs de moteurs sont servis !

Mention spéciale à l’organisation qui a prise cette année un virage vert ! On a beau adorer les moteurs et les « shows de boucane », n’en reste pas moins qu’on peut vouloir aider à préserver l’environnement à notre façon. Les bouteilles à usage unique étaient interdites sur le site et l’on avait accès à des stations d’eau potable. J’ai trouvé que l’idée était géniale, tous les festivals devraient adopter cette façon de faire.

Résultats

Chose promise, chose faite, je vous laisse juste ici les résultats de la fin de semaine de Baie-du-Febvre pour les tirs de camions lourds.

Le Challenge 255, c’est tout ça et beaucoup plus encore. Mais pour le voir, tu dois absolument venir pour la 15e édition en 2020. Les organisateurs sont déjà en train de préparer ça et c’est certain que j’y serai ! La question est : toi, y seras-tu ?

Klaudie G.

X