Un peu d’histoire…

Si vous êtes nouveaux dans le monde de la moto, il se peut fort bien que la marque Buell vous soit inconnue. La marque de motos Buell fut créée dans les années 80 par Érik Buel.  Ingénieur de formation, il fut pendant quelques années, concepteur et ingénieur pour la très mythique marque de motos américaines : Harley-Davidson.  Après plusieurs brevets, il développa son propre modèle de motos Buell. Les moteurs était fait et fourni par Harley-Davidson.

Crédit Photo: MotorcycleMojo

Crédit Photo: MotorcycleMojo

En 1993, Harley-Davidson décida de développer son activité en attirant de nouveaux clients plus jeunes et plus audacieux. C’est donc naturellement vers lui que l’usine se tourna afin d’atteindre leur objectifs de renouveau. Le tout bien supervisé par les dirigeants d’Harley-Davidson.

Par la suite, en février 1994 nait la nouvelle société Buell Motorcycle Company détenue à 49 % par Harley-Davidson. Quatre ans plus tard, Harley rachète 49 % des parts supplémentaires de la société pour devenir l’actionnaire majoritaire.  Malheureusement pour plusieurs, Harley-Davidson a abandonné la marque Buell en 2009.  Malgré cet échec, Érik Buell a toujours continué d’innover dans le monde de la moto. Le tout, en créant d’autres modèles sous la bannière Érik Buell Racing.

De la persévérance qui en vaut le prix

Aujourd’hui, Érik Buell est le fondateur de la marque de motos électriques Fuell Flow, bientôt disponible sur le marché. La compagnie dévoile le vélo à assistance électrique Fluid et la moto Flow accessibles en deux versions.

La marque Fuell est née de l’association d’Érik Buell, de Frédéric Vasseur, directeur de l’écurie Sauber en Formule 1, et de François-Xavier Terny, propriétaire de la marque Vanguard.

Au départ, le projet avait pour nom VanguardSpark… Toutefois, ils ont finalement opté pour « Fuell », une combinaison de Buell et « Fuel ».   Il semblerait que l’année 2019 soit une bonne année pour les compagnies de motos annonçant la venue de véhicules électriques.  L’avenir est là, c’est maintenant indéniable.

Le Fuell Fluid-1 est tant qu’à lui, est un vélo électrique reposant sur deux batteries amovibles assurant jusqu’à 200 km d’autonomie en ville.

Par ailleurs, le modèle sera offert dans deux versions avec un VAE limité à 25 km/h et un cyclomoteur atteignant les 45 km/h.

Fuell Flow-1

La Fuell Flow est une moto électrique qui sera offerte dans deux versions soit 11 kW et de 35 kW. Ce qui est surprenant avec cette moto, c’est qu’elle intègre son moteur dans la roue arrière.  Éliminant ainsi toute transmission secondaire au passage . De cette façon, elle se distingue par ses aspects pratiques en promettant une capacité de rangement de 50 litres. Si les caractéristiques exactes ne sont pas encore connues, le constructeur promet une autonomie allant jusqu’à 160 km en ville et un temps de charge inférieure à 30 minutes sur les bornes publiques de recharge électrique.

Fuell Fluid-1

Le Fuell Fluid-1 est tant qu’à lui, un vélo électrique reposant sur deux batteries amovibles assurant jusqu’à 200 km d’autonomie en ville.

De plus, ce modèle sera également offert en deux versions soit un VAE limité à 25 km/h et un cyclomoteur atteignant les 45 km/h.

Disponibilité

Concernant la disponibilité de ces nouveaux engins, nous aurons plus de détails dans les semaines à venir.  Ceci-dit, les amateurs pourront donc réserver le modèle qu’ils désirent à partir du 23 avril 2019. Pour ce qui est des livraisons, elles débuteront vers la fin de l’année pour le Fluid et d’ici fin 2020/début 2021 pour la Flow.

Par contre, il n’y a encore aucune précision quant à la disponibilité des produits au Canada.  Les tarifs sont annoncés à partir de 3.295 €, soit près de 5 000 $ canadiens et pour le VAE et de 10.995 €, soit près de 17 000 $ canadiens pour la «125».

Voici quelques infos de la SAAQ

Au Québec, pour conduire un vélo électrique, il faut être âgé de 14 ans et plus et le conducteur doit obligatoirement porter un casque.  Si on ne se conforme pas au Code de la sécurité routière, on risque une amende variant de 60 $ à 100 $.

DE 14 À 17 ANS

Il est obligatoire d’avoir au minimum un permis de la classe 6D autorisant la conduite d’un cyclomoteur.

18 ANS OU PLUS

Aucun permis n’est nécessaire.

Finalement, si vous désirez avoir plus de détails sur les règles à respecter en vélo électrique, vous pouvez visiter le site Internet de la SAAQ : https://saaq.gouv.qc.ca/securite-routiere/moyens-deplacement/velo-electrique/

Êtes-vous de ceux qui emboiteront le pas vers la moto ou le vélo électrique?  Chose certaine, nous suivrons de très près l’évolution de cette technologie.

Annie Martel

X